La pratique d’un sport est bénéfique pour la santé. En effet, l’activité physique permet de renforcer le muscle du coeur (le myocarde) et d’optimiser la fonction respiratoire. La dépense d’énergie permet d’extérioriser le stress et d’entretenir son corps. Lors de leurs efforts, les sportifs soumettent leur corps à des contraintes importantes. Les différentes structures biomécaniques du corps sont sollicitées : les articulations, les ligaments, les muscles et tendons…

Chez les sportifs occasionnels ou lorsque l’activité est pratiquée sans encadrement, elle peut provoquer des micro-traumatismes par sur sollicitation des différentes structures du corps humain (articulations, muscles...) et peut même engendrer des blessures (contractures, entorses, déchirures musculaires, inflammation locale, douleurs chroniques, etc…). Le rôle de l’ostéopathe est à la fois un rôle de prévention en agissant pour éviter les blessures, de correction des déséquilibres, de soulagement des douleurs, de préparation à une compétition ou encore d’accompagnement du sportif afin d’améliorer ses performances.

Chez les sportifs professionnels, la pratique du sport est intensive et le temps de récupération n’est pas toujours respecté. Le corps entre dans un cycle de surmenage. L’athlète va alors, malgré des entraînements soutenus, stagner dans l’augmentation de ses performances voire même régresser et se blesser. Cela s’appel le syndrôme de sur-entraînement et les premiers signes apparaissent en général au-delà de huit heures d’activités sportives intensives par semaine. Il va alors en découler en plus un stress psychologique avec perturbation du sommeil et donc un cycle sans fin.

D’autre part, l’ostéopathie pour sportif permet d’améliorer les performances en augmentant leur puissance et leur capacité respiratoire (diaphragme thoracique, gril costal et poumons) mais aussi en travaillant sur la souplesse articulaire et musculaire, ce qui leur permet de gagner en aisance et en amplitude de mouvement. En effet, toute restriction ou perte de mobilité des muscles, ligaments et articulations peut entraîner une altération des performances et de l’état de santé du sportif. Elle permet aussi de favoriser une meilleure récupération après l’effort en travaillant sur le souffle, la capacité respiratoire, la détente musculaire mais également sur l’élimination des « déchets » produits lors des efforts (toxines). L’athlète évolue donc dans les meilleures conditions physiques et psychiques possibles tout en diminuant son état de fatigue et les risques de blessures que cela génère.

« Le sportif est un patient à part. L’approche thérapeutique doit donc être adaptée au sport et à l’intensité de sa pratique »

Sportif Ostéopathie
shadow

Comme dit le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir ». L’ostéopathie est donc préconisée lors du début d’une activité sportive afin de s’assurer que l’activité ne provoque pas de contraintes ou de tensions excessives sur l’organisme. Elle prépare le corps aux types d’exercices demandés. De même, lors de la pause de mi-saison, votre ostéopathe pourra faire un bilan des dysfonctions qui auraient pu se mettre en place durant le début du championnat pour ainsi les traiter.

Voici une liste de signes pouvant amener le sportif à consulter un ostéopathe :

  • Prévention : bilan annuel, préparation compétition, avant le début d’une activité, amélioration des performances…
  • Douleurs de dos, scolioses, douleurs articulaires…
  • Antécédents de fractures, d’entorses, de chirurgies…
  • Entorses, tendinites (tennis ou golf elbow, tendon d’Achille)…
  • Douleurs musculaires : contractures, claquages, élongations, ruptures et désinsertions…
  • Pubalgies et pathologies des adducteurs (football)…
  • Port de semelles orthopédiques...
  • Essoufflements à l’effort, récupération difficile (entre et après les épreuves)…
  • Luxations et périarthrites...
  • Post-opératoire, après un traumatisme…

L’ostéopathie s’adresse à tous les sportifs : amateurs comme sportifs de haut niveau. Consulter après une épreuve importante ou après une blessure peut s’avérer très utile sur le long terme.

Consulté par de nombreux sportifs de haut niveau, l’ostéopathe permet donc non seulement de soulager les douleurs en redonnant de la mobilité à l’ensemble de l’organisme, mais aussi de prévenir l’apparition de nombreux maux en réalisant un bilan régulier (au moins 1 fois en préparation de la saison et 1 fois à l’inter-saison).